Le blog du café et du thé, des mots dans une tasse !

La consommation mondiale de thé augmente plus vite que celle du café

Que la consommation mondiale de thé et de café augmente, c’est tout à fait normal, si l’on considère que la terre avait environ 2 milliards d’habitants au début des années 70 et qu’on vient de dépasser les 7 milliards maintenant.

consommation de thé

consommation annuelle de thé par tête et par nation

Voyons les classements des pays consommateurs de thé et de café, selon les statistiques de la FAO, l’agence des Nations unies préposé à l’agriculture et à l’alimentation, et les réflexions qui s’en dégagent.

Ici à gauche, la consommation mondiale de thé (plus de 6 kg par an et par tête dans les Emirats Arabes Unis). Quels sont les facteurs qui la poussent à augmenter plus rapidement que celle de café?

- la crise : en fait, le thé est plus économique du café, non seulement parce que une cuillère de thé  est suffisante pour six ou sept tasses, alors que pour le café il faut au moins une cuillère pour chaque tasse. Il y a aussi le fait que, pour sa préparation, le thé ne requiert aucun appareil particulier, comme une machine expresso, une cafetière ou un percolateur. Sa préparation requiert aussi moins d’énergie électrique ou de combustibles, car, grâce à la diffusion des fours à micro-ondes, on peut chauffer l’eau de sa tasse en une minute.

- on notera que, parmi les nations développées ou riches de l’Occident, l’Irlande occupe la deuxième place au niveau mondial quant à la consommation de thé par tête. Ce n’est pas un hasard que l’Irlande ait été justement frappée par une crise économique très grave, qui en a considérablement appauvri les habitants, qui ont préféré de plus en plus le thé au café.

- le fait que, parmi les pays qui habituellement préfèrent le thé au café, il y ait les pays arabes, et la Russie, qui ont vu leur pouvoir d’achat augmenter grâce aux revenus du pétrole.

la consommation mondiale de café par tête

la consommation mondiale de café par tête

- les 2 milliards et demi d’Indiens et de Chinois, quoique leur consommation de thé par tête soit encore basse en raison de la pauvreté, augmentent leur consommation de thé, traditionnellement préféré au café dans ces deux immenses pays, au fur et à mesure que leur pouvoir d’achat augmente.

- les vertus salutaires du thé, par exemple sa capacité de réduire légèrement le niveau de cholestérol dans le sang, sont de plus en plus reconnues.

- comme démontré par le tableau ici à droite, le café est consommé de préférence par des nations développées, dont la population n’augmente guère, et qui voit hélas une diminution lente mais constante de leur pouvoir d’achat.

- le fait que l’on puisse plus facilement consommer du thé froid que du café froid, vu que la moitié de la population mondiale vit désormais dans de villes qui souffrent la canicule, joue aussi un rôle important.